Le pacte vert européen ou la loi climat

L’un des principaux objectifs de la Commission Européenne sous la direction d’Ursula von der Leyen est de rendre l’Europe plus verte, plus respectueuse de l’environnement, ainsi elle a mis en place une feuille de route environnementale qui vise à rendre l’Europe neutre en carbone d’ici 2050.

  • Ainsi, les 3 grands objectifs de cette grande loi climatique sont :
    Intégrer l’objectif de neutralité climatique d’ici à 2050 dans la législation européenne ;
  • L’UE devra éliminer au moins la même quantité de CO2 qu’elle produit ;
  • Le Parlement Européen veut augmenter l’objectif de réduction des émissions à 60% d’ici à 2030.

Cette loi a été adoptée par le parlement européen le 8 octobre 2020, après avoir été proposé par la Commission Européenne le 4 mars 2020.

Les différents points de ce pacte vert européen :
-Renforcer l’ambition climatique de l’UE pour 2030 et 2050
-Fournir de l’énergie propre durable et sûre
-Mobiliser l’industrie pour une économie propre et circulaire
-Construction et rénovation économes en énergie et en ressources
-Une ambition « zéro pollution »
-Rétablir nos écosystème et la biodiversité
-Un système alimentaire plus juste, plus sain et plus respectueux de l’environnement
-Accélérer la transition vers une mobilité durable et intelligente

Le but est de promouvoir l’utilisation efficace des ressources en passant à une économie propre et circulaire, ainsi que de restaurer la biodiversité et de réduire la pollution.
Tous les secteurs de l’économie devront y passer, ainsi il faudra : investir dans des technologies respectueuses de l’environnement ; soutenir l’innovation dans l’industrie ; déployer des moyens de transport privé et public plus propres, plus abordables et plus sains ; décarboner le secteur de l’énergie ; améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments, et travailler avec des partenaires internationaux pour améliorer les normes environnementales mondiales.

Un programme bien ambitieux pour l’UE, leader dans le domaine de l’environnement.


Sources :