La solidarité européenne face à la crise du Covid-19 : un plan de relance Franco-Allemand “historique”

C’est en décembre 2019 que dans la province de Hubei, à Wuhan, le virus SARS-CoV-2 procura la maladie du coronavirus avant de se propager dans le monde entier  : marquant l’année 2020 d’une pandémie historique. 

Si la crise sanitaire est réelle, elle est accompagnée d’une crise économique majeure. Déjà, le 09 avril dernier, les 27 membres de l’Union européenne se félicitaient d’un accord concernant une réponse économique commune : démontrant une fois encore que face à la menace l’Union fait la force et venant panser les plaies d’une Europe à laquelle on reproche une fracture béante au sein de ses membres. 

C’est pour illustrer la coopération des États membres de l’Union, et la volonté des États fondateurs de faire perdurer le projet de Robert Schuman, que le couple franco-allemand a annoncé, lundi 18 mai, un plan de relance qualifié d’ « historique ».

 

Crédit: Flickr / European Council – CC BY-NC-ND 2.0

En quoi ça consiste ?

C’est un véritable mécanisme de mutualisation de la dette européenne qui a été décidé par le président français et la chancelière allemande, avec un plan de relance de 500 milliards d’euros destiné à aider l’Union européenne à surmonter la crise contre laquelle nous faisons actuellement face. Cette somme sera par la suite distribuée aux États européens, régions et secteurs les plus touchés non pas sous forme d’emprunt mais sous forme de dotation : sans remboursement par les bénéficiaires. 

Cette proposition est qualifiée par Henrik Enderlein, du Centre Jacques Delors de Berlin comme étant « un signal historique », qui démontrerait, selon l’économiste, que face à une crise d’une telle ampleur « l’UE puisse mettre sa propre dette à grande échelle » au travers d’un endettement commun : symbole d’une solidarité économique européenne d’envergure. 

Bien que saluée par la Présidente de la Commission européenne – Ursula von der Leyen, cette initiative doit cependant convaincre les 27 États membres, appelés par le Président du Conseil européen – Charles Michel – à « travailler dans un esprit de compromis ». 

Pour consulter un autre article sur le sujethttps://www.touteleurope.eu/revue-de-presse/revue-de-presse-la-france-et-l-allemagne-proposent-un-plan-de-relance-inedit.html

________________________________________________________________________________________

Sources :

  • https://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/dette-europeenne-pourquoi-le-plan-de-relance-franco-allemand-est-inedit_2126312.html, article consulté le 19 mai 2020 ;
  • https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-un-plan-franco-allemand-inedit-pour-relancer-leconomie-europeenne_3971257.html, article consulté le 19 mai 2020 ;
  • https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/europe/evenements-et-actualites-lies-a-la-politique-europeenne-de-la-france/actualites-europeennes/article/la-solidarite-europeenne-face-au-covid-19, page consultée le 19 mai 2020.