Le patrimoine français en feu le 15 avril 2019

Notre-Dame de Paris a pris feu le lundi 15 avril sous les yeux ébahis des Français et des touristes. Tous ont été frappés par un sentiment d’impuissance face à la destruction d’un souvenir, d’une Histoire commune, d’un patrimoine qui symbolisent la France sur la scène internationale.

Ce monument très visité en Europe était en période de rénovation, ce qui a permis de sauver certaines parties de la structure. En effet, seize statues qui n’avaient pas été déplacées depuis leur pose en 1860 ont été décrochées quelques jours avant l’incendie.

Incendie Cathédrale Notre Dame Le 15 avril 2019 photo LP/Yann Foreix LP/Yann Foreix

L’origine de cet incendie est encore un mystère.

En revanche, l’événement a suscité un élan de compassion dans le monde entier. Les leaders européens et internationaux se sont exprimés sur le drame : Angela Merkel, chancelière allemande depuis 2005, a déclaré par le biais de sa porte-parole sur Twitter “Ces horribles images de Notre-Dame en feu font mal. Notre-Dame est un symbole de la France et de notre culture européenne. Nous sommes avec nos pensées avec les amis Français“. Quant au maire de Londres Sadiq Khan, celui-ci soutien les français dans ce moment douleureux:  “Scènes déchirantes de la cathédrale Notre-Dame en flammes. Londres est dans la tristesse avec Paris aujourd’hui, et dans l’amitié toujours.“. Ce patrimoine classé à l’UNESCO depuis 2011 a également ému le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte et le Premier Ministre espagnol Pedro Sanchez.

Notre-Dame est également un monument dans la littérature française. L’oeuvre de Victor Hugo qui a romancé cette cathédrale, lieu phare dans son livre éponyme, a marqué l’enfance du monde entier grâce à son adaptation cinématographique par Disney décrivant l’histoire d’amour à sens unique de Quasimodo.

Ce drame a pu unir les peuples européens en rappelant l’importance du patrimoine qui constitue une base de l’histoire commune européenne.