La Fête des Centres Paris Anim’ du 19eme

Le samedi 15 juin, les Centres Paris Anim’ du 19eme arrondissement ont organisé un événement sur la place de la Bataille de Stalingrad. Durant cette journée ensoleillée, les directeurs ont présenté les missions et les activités de leurs centres respectifs. Ceci afin d’encourager les passants à s’inscrire lors des semaines à venir. La Ligue de l’enseignement propose des tarifs adaptés aux coefficient des familles.

Pour s’inscrire et avoir plus d’informations vers le Site de la Ligue Paris

Pour animer la journée, les présentations respectives de chaque cours sous forme de spectacles étaient prévues de 13h30 à 18h. Les spectateurs ont pu admirer leurs enfants et amis sur scène. Par ailleurs, divers stands étaient présents : Celui pour présenter les activités, celui du Centre d’Information Europe Direct ainsi que celui dédié aux jeunes avec un photomaton. La chargée de Mission Europe Direct a présenté le CIED en éclairant les passants sur la présence de l’Union européenne à un tel événement. En effet, la Ligue de l’enseignement étant récemment labellisée CIED, il a fallu expliquer aux parisiens que l’Europe est une des lignes transversales des centres.

Les passants sont également venus récupérer de la documentation. Les livrets pour les jeunes ont rencontré un franc succès,  les professionnels ou les parents reconnaissant que ce type de document est accessible à tous. De plus, l’animation du Quiz a encouragé les gens à tester leurs connaissances et en apprendre davantage notamment via le jeu du « Vrai ou faux » à des affirmations ouvertes telles que : « l’UE a-t-elle reçu le Prix Nobel de la paix ? ». En effet, beaucoup ignorent que le travail de l’UE pour la paix sur le continent a été récompensé en 2012.

Au total, les organisateurs ont compté 2500 personnes sur la journée.

 

Le CIED présent au Festival des cultures urbaines

Le Festival des cultures urbaines organisé par le Centre Curial a été l’occasion pour la Chargée de Mission Europe Direct de rencontrer un nouveau public dans le 19ème arrondissement. Le vendredi 7 juin 2019, les jeunes étaient présents pour le spectacle organisé afin de montrer les différents talents du quartier.

µAu total, plus d’une centaine de jeunes sont venus et une vingtaine de personnes venues visiter le stand du CIED ont pu jouer au Quiz sur l’Union européenne.

Projection Human Flow organisée par EuroCiné

Le collectif EuroCiné a tenu sa nouvelle séance de ciné-débat autour du film Human Flow réalisé par l’artiste de renommée internationale Ai Weiwei le mardi 4 juin au Centre Paris Anim’ Nouvelle Athènes. Retraçant un voyage dans 23 pays, ce documentaire s’attache à plusieurs trajectoires d’hommes et de femmes partout dans le monde – de l’Afghanistan au Bangladesh, de la France à la Grèce, de l’Allemagne à l’Irak, d’Israël à l’Italie et du Kenya au Mexique en passant par la Turquie. Human Flow recueille les témoignages de migrants qui racontent leur quête de justice et de sécurité. Ce film nous parle des camps de réfugiés surpeuplés, de leurs périples à haut risque en mer, des frontières hérissées de barbelés, de leur sentiment de détresse et de désenchantement, mais aussi de leur courage, de leur résilience et de leur volonté d’intégration. Ce documentaire témoigne de la force spirituelle de l’homme et nous interroge sur l’une des questions essentielles à notre époque : La société mondialisée parviendra-t-elle à s’extraire de la peur, de l’isolement et du repli sur soi ? Saura-t-elle se tourner vers l’ouverture aux autres, la liberté et le respect des droits de l’homme ?

Suite à la projection, Julie Lavayssière, coordinatrice de terrain chez Utopia 56, nous a présenté l’association qui milite pour accueillir les exilé.e.s. dans la dignité mais aussi pour leur apporter des soins, de la nourriture, des vêtements, un toit et des informations claires pour leurs démarches. Elle a encouragé les personnes présentes à accueillir et à aider à leur échelle les migrants tout en faisant part de sa déception vis-à-vis des politiques nationales.

Projection du film Human Flow – Centre Nouvelle Athènes

Exposition Scène de lectures européenne

Bernard Loyal, photographe vincennois témoigne de ses voyages et de ses lectures à travers une série de portraits de lectrices, mis en scène dans divers lieux de l’Europe. Photographe de spectacle, réalisateur puis professeur d’allemand, Bernard Loyal parcourt l’Europe et se passionne pour l’Histoire, les langues et la littérature autant que pour la transformation des paysages, comme en témoignent plusieurs de ses séries photographiques.

« A en croire les statistiques, les femmes liraient plus de littérature que les hommes. Les romans semblent donner des ailes à leur fantaisie et c’est pourquoi on tenta si longtemps de les tenir éloignées de la littérature. Les femmes qui lisent seraient-elles dangereuses ? »

Succombant au charme de lectrices, croisées sur les tableaux des musées mais aussi dans les cafés, les bibliothèques ou les transports en commun, Bernard Loyal  a entrepris, depuis 2017, de reconstituer des « Scènes de Lecture » en différents lieux de l’Europe, tout en ménageant une place à sa subjectivité, à sa fantaisie et à son goût pour la mise en scène. Construits autour de portraits de femmes ou inspirés par l’Europe, les ouvrages proviennent des lectures personnelles du photographe et figurent sur les photos dans la langue originale.

L’exposition se trouve actuellement au centre Paris Anim’ Nouvelle Athènes et ceci jusqu’à la fin du mois de mai au 14-18 rue de la Tour des Dames, Paris 9e. 

 

Crédit: Bernard Loyal – Wien Catherine Jelinek

Site : www.bernard-loyal.f

La réglementation environnementale de l’UE

La Commission aide les États Membres à mieux appliquer la réglementation environnementale de l’UE pour protéger les citoyens et améliorer leur qualité de vie

 

Cette initiative vise à améliorer l’application des politiques et des règles de l’UE en matière d’économie circulaire, de nature et de biodiversité, de qualité de l’air et de qualité et gestion de l’eau.

La Commission a publié aujourd’hui (le 5 avril 2019) le deuxième examen de la mise en œuvre de la politique environnementale (EIR) dans le cadre de son initiative lancée en 2016 pour améliorer la mise en œuvre de la politique environnementale européenne et des règles communément admises dans tous les États membres de l’UE. La mise en œuvre de la politique et de la législation environnementale de l’UE n’est pas seulement essentielle pour maintenir un environnement sain : Elle ouvre également de nouvelles perspectives en termes de croissance économique durable, d’innovation et d’emploi. La mise en œuvre intégrale de la législation environnementale de l’UE permettrait à l’Union d’économiser environ 55 milliards € par an en coûts de santé et en coûts directs pour l’environnement.

M. Karmenu Vella, Commissaire chargé de l’environnement, des affaires maritimes et de la pêche, a déclaré à ce sujet: «La Commission Juncker s’est engagée à construire une Europe qui protège. Assurer aux citoyens européens une qualité de l’air et de l’eau la meilleure possible et une gestion des déchets optimale, garantir que notre capital naturel soit protégé, telle est notre priorité. L’examen de la mise en œuvre de la politique environnementale a vocation à aider les États membres à rendre cela possible en leur fournissant les informations et les outils dont ils ont besoin.»

L’EIR donne une vue d’ensemble de la mise en œuvre de la réglementation et des politiques environnementales dans chaque pays de l’UE et recense les causes des lacunes constatées à cet égard. Il aide par ailleurs à trouver des solutions en amont de l’apparition d’urgences et met en avant ces priorités afin de susciter l’attention des décideurs publics.

Lorsque des règles définies d’un commun accord ne sont pas correctement mises en œuvre, la Commission peut entamer une action en justice. Afin d’éviter d’en arriver à cette situation, la Commission collabore avec les États membres pour leur permettre de mieux appliquer la réglementation et les politiques environnementales, au moyen de l’examen de la mise en œuvre de la politique environnementale.

 

Tous les États membres ont eu recours au programme d’apprentissage entre pairs (P2P) créé en 2017 dans le cadre de l’EIR, ce qui facilite l’apprentissage entre les autorités environnementales. Aujourd’hui, l’EIR montre que 18 États membres sont toujours aux prises avec des niveaux élevés d’émissions d’oxydes d’azote (NOx) et que 15 pays doivent encore réduire leurs émissions de particules (PM2,5 et PM10). Au vu de l’incidence de la pollution de l’air sur la santé, et conformément à sa communication  «Une Europe qui protège: de l’air pur pour tous» (mai 2018), la Commission a entamé des dialogues sur l’air pur avec plusieurs pays de l’UE qui s’ajoutent à l’adoption de mesures d’exécution plus ciblées.