Solidarité économique, Acte II : la Commission européenne propose un plan de relance au parlement européen.

« La Commission propose aujourd’hui un nouvel instrument de relance […] dans le cadre d’un budget pluriannuel repensé. Au total, ce plan mobilisera 1 850 milliards d’euros pour réamorcer notre économie et s’assurer du rebond de l’Europe » a exprimé la commission européenne au travers du communiqué de presse qui suivit la réunion du mercredi 27 mai dernier. 

Le rôle de la commission dans le plan de relance : comment fonctionne l’Union ? 

  • La Commission est l’institution de l’Union européenne qui a le monopole de l’initiative budgétaire : c’est la raison pour laquelle elle est l’organe qui a été, ces derniers temps, très impliqué dans l’avenir économique de l’Europe. 
  • Elle représente la première étape de l’adoption du plan de relance qui aura pour ambition d’aider l’Union européenne à se relever de la crise du COVID-19. 
  • La Commission élabore donc un projet budgétaire qu’elle présente par la suite au Conseil et au Parlement européen. 

Ceci a été le fruit de la conférence qui s’est tenu le mercredi 27 mai dernier, durant laquelle la commission européenne a dévoilé au parlement européen son projet budgétaire pluri-annuel pour surmonter la crise économique liée au coronavirus.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. [https://audiovisual.ec.europa.eu/en/photo/P-043339~2F00-10]

Un consensus a-t-il été trouvé ? 

La présidente de la Commission a du faire face à de fortes divergences entre les États européens et a finalement joué la carte du consensus pour satisfaire, tant le couple franco-allemand que les États dits « Frugaux ». Ces derniers (comme l’Autriche, les Pays-Bas, le Danemark et la Suède) sont réticents à l’idée de simples transferts budgétaires vers des États membres, et préfèrent l’option de prêts (remboursables) aux États les plus touchés.

Véritable équilibre entre les positions de chacun, ce projet reprend la proposition de mutualisation à 500 milliards d’euros, en y ajoutant le principe des prêts, préféré par d’autres États membres. Alors, la Commission s’apprêterait à proposer un fonds de 750 milliards d’euros dont « 500 milliards de subventions et 250 milliards de prêts ».

L’institution souhaite, pour terminer, que l’argent de ce fonds de relance soit dépensé par le biais du budget européen, autour de 3 piliers principaux :

  1. Soutenir les États directement dans leurs réponses et leur plan de relance ;
  2. Soutenir les entreprises et l’économie réelle ;
  3. Créer et améliorer les outils de l’Union européenne existants.

Prochaines étapes ?

Le plan de relance de la Commission a été bien accueilli par le Parlement européen ; ce dernier, accompagné du Conseil, va maintenant devoir débattre des nouvelles propositions et décidera de la forme finale du plan au cours de négociations à venir.

 

Pour voir le discours de la Présidente de la Commission européenne ça se passe ici : https://europa.eu/!pR83gU

_________________________________________________________________________________________

Sources : 

La solidarité européenne face à la crise du Covid-19 : un plan de relance Franco-Allemand “historique”

C’est en décembre 2019 que dans la province de Hubei, à Wuhan, le virus SARS-CoV-2 procura la maladie du coronavirus avant de se propager dans le monde entier  : marquant l’année 2020 d’une pandémie historique. 

Si la crise sanitaire est réelle, elle est accompagnée d’une crise économique majeure. Déjà, le 09 avril dernier, les 27 membres de l’Union européenne se félicitaient d’un accord concernant une réponse économique commune : démontrant une fois encore que face à la menace l’Union fait la force et venant panser les plaies d’une Europe à laquelle on reproche une fracture béante au sein de ses membres. 

C’est pour illustrer la coopération des États membres de l’Union, et la volonté des États fondateurs de faire perdurer le projet de Robert Schuman, que le couple franco-allemand a annoncé, lundi 18 mai, un plan de relance qualifié d’ « historique ».

 

Crédit: Flickr / European Council – CC BY-NC-ND 2.0

En quoi ça consiste ?

C’est un véritable mécanisme de mutualisation de la dette européenne qui a été décidé par le président français et la chancelière allemande, avec un plan de relance de 500 milliards d’euros destiné à aider l’Union européenne à surmonter la crise contre laquelle nous faisons actuellement face. Cette somme sera par la suite distribuée aux États européens, régions et secteurs les plus touchés non pas sous forme d’emprunt mais sous forme de dotation : sans remboursement par les bénéficiaires. 

Cette proposition est qualifiée par Henrik Enderlein, du Centre Jacques Delors de Berlin comme étant « un signal historique », qui démontrerait, selon l’économiste, que face à une crise d’une telle ampleur « l’UE puisse mettre sa propre dette à grande échelle » au travers d’un endettement commun : symbole d’une solidarité économique européenne d’envergure. 

Bien que saluée par la Présidente de la Commission européenne – Ursula von der Leyen, cette initiative doit cependant convaincre les 27 États membres, appelés par le Président du Conseil européen – Charles Michel – à « travailler dans un esprit de compromis ». 

Pour consulter un autre article sur le sujethttps://www.touteleurope.eu/revue-de-presse/revue-de-presse-la-france-et-l-allemagne-proposent-un-plan-de-relance-inedit.html

________________________________________________________________________________________

Sources :

  • https://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/dette-europeenne-pourquoi-le-plan-de-relance-franco-allemand-est-inedit_2126312.html, article consulté le 19 mai 2020 ;
  • https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-un-plan-franco-allemand-inedit-pour-relancer-leconomie-europeenne_3971257.html, article consulté le 19 mai 2020 ;
  • https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/europe/evenements-et-actualites-lies-a-la-politique-europeenne-de-la-france/actualites-europeennes/article/la-solidarite-europeenne-face-au-covid-19, page consultée le 19 mai 2020.

Interview du co-scénariste Maxime Calligaro – Série Parlement

Tous les ans lors du mois de mai, la Fédération de Paris de Ligue de l’enseignement célèbre la Fête de l’Europe à Nouvelle Athènes. Cependant, cette année dû contexte actuel, nous sommes obligés de penser différemment et faire des événements digitaux. Le CIED Paris Lafayette a donc choisi de faire une Interview en Facebook Live pour célébrer le Joli Mois de l’Europe.

Ces derniers mois au sein de la communauté européenne une série sur le Parlement européen a fait son petit buzz.  La série Parlement suit le parcours d’un jeune assistant parlementaire qui découvre l’institution européenne et le procédé législatif. Cette série satyrique évoque le lourd sujet avec une vision critique de l’Union européenne mais aussi avec une réelle légèreté. Elle apporte un regard nouveau sur les questions européennes et réussi à rendre attrayant le fonctionnement du Parlement européen. La série Parlement est diffusée sur francetv slash gratuitement.

Plus que d’être une présentation de la série, cette interview fut l’occasion d’aborder le sujet de l’Union européenne et son fonctionnement avec un public varié, habituellement peu concerné par les enjeux européens.

En effet, la politique de l’Union européenne, son fonctionnement et ses enjeux furent discutés au cours de l’interview, ce qui permit d’illustrer que, plus qu’une série satirique sur le fonctionnement du Parlement européen, elle est une véritable illustration des problématiques modernes européennes. De plus, l’invité Maxime Calligaro, le co-scénariste de la série Parlement a de l’expérience au sein des institutions européennes et nous a donc évoqué le fonctionnement en interne et ce qui est exagéré ou vrai dans cette série.

Nous avons abordé le côté multilingue de la série et Maxime Calligaro nous a exposé l’importance de montrer cet aspect dans une série qui se passe au Parlement. Nous avons évoqué les lobbies européens, les 70 ans de la Déclaration de Schuman etc. Pour Maxime Calligaro, il est important de faire une série sur la politique européenne car les citoyens se sentent éloignés. Parfois, ils connaissent mieux le fonctionnement politique américain grâce aux films ou séries.

L’interview de Maxime Calligaro est toujours disponible sur notre page Facebook, lien ci-dessous l’interview du jeudi 14 mai 2020 :

 

Interview Maxime Calligaro de la série Parlement

A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, le Centre d’Information Europe Direct Paris Lafayette interview le co-scénariste de la série Parlement Maxime Calligaro. La série Parlement suit le parcours d'un jeune assistant parlementaire qui découvre l'institution européenne et le procédé législatif. Cette série satyrique évoque le lourd sujet avec une visioncritique de l'Union européenne avec une réelle légèreté. Elle apporte un regard nouveau sur les questions européennes et réussi à rendre attrayant le fonctionnement du Parlement européen. La série Parlement est diffusée sur francetv slash gratuitement.Tout d’abord, nous allons parler de lui et ensuite de la série Parlement. Quelle est la vision critique de la série ? Y aura-t-il une saison 2 ?Ligue de l'enseignement de ParisToute l'Europe #CanapEurope #FetedelEurope #ParlementLaSerie

Publiée par Europe Direct Paris Lafayette sur Jeudi 14 mai 2020

 

Visionner en ligne gratuitement le Prix Lux 2019 “Dieu existe, son nom est Petrunya”

Restez chez vous et visionnez gratuitement le film lauréat du Prix LUX 2019, “Dieu existe, son nom est Petrunya” de Teona Strugar Mitevska !

Pour le mois de mai 2020, le Parlement européen met à disposition le film sur la plateforme de VOD La Toile!

Etape 1 : Créez-vous un compte
Etape 2 : Cliquez sur le film “Dieu existe, son nom est Petrunya”
Etape 3 : Cliquez sur “louer le film” et sur “code promo”
Etape 4 : Entrez le code : LUXFILMPRIZE2019!

Au sujet du FILM : Lors d’une fête religieuse, des hommes d’une petite ville de Macédoine s’affrontent pour retrouver une croix jetée à l’eau par le prêtre. Cependant, la communauté masculine est furieuse lorsqu’une femme du nom de Petrunja trouve l’objet sacré.
Bonne projection !

Offre exclusive du Parlement européen dans la limite d’un nombre de projections limité.

Joli Mois de l’Europe 2020

Le Joli Mois de l’Europe est une belle occasion de parler d’Europe et découvrir les activités proposées localement.

Cette année, en contexte de Covid-19,  le Joli Mois de l’Europe 2020 est digital cette année!

N’oubliez pas notre événement: Interview du co-scénariste de la série Parlement Maxime Calligaro le jeudi 14 mai 2020 à 18h en Facebook Live.

Voici la programmation du Joli Mois de l’Europe avec nos partenaires parisiens :

COVID-19 – L’Europe chez vous

Depuis déjà plus d’un mois, la France est en confinement afin d’empêcher la propagation du COVID-19. Pour éviter d’être contaminé ou de contaminer il est demandé de rester chez nous. De plus en plus, nous nous demandons comment s’occuper ? Comment divertir les enfants?

Le réseau Centre d’Information Europe Direct propose des activités et des jeux en ligne pour découvrir l’Union européenne sur son canapé. N’hésitez à chercher sur les différents Site et Page Facebook pour trouver des tests, des recettes, des playlists, des suggestions de livres etc.

Prenez soin de vous ne sortez pas. #CanapEurope

Teachers’ training R EU CONNECTED

   La Ligue de l’enseignement a accueilli (la semaine du 25 au 28 février 2020) en France les partenaires européens dans le cadre du projet R-EU-Connected de Erasmus+. Les partenaires européens comprennent les associations Fundacja Szkoła z Klasą, Associazione del Tempo Scelto, Gong, Μουσικό Σχολείο Ηρακλείου, Music School of Heraklion et European Civic Forum. Le projet R-EU-Connected vise à développer la conscience de la citoyenneté européenne.

Dans ce cadre, la semaine d’entraînement est une occasion pour les partenaires croate, grecque, polonais et italien de débattre et discuter des outils pédagogique mise en place.

Le mardi 25 février, les partenaires ont présenté leurs structures respectives ainsi que le projet R-EU-Connected. Une discussion a lieu sur la place du jeune citoyen européen.

Le mercredi 26 février est une introduction aux modules Initiative citoyenne européenne, Ode à la Joie ainsi que The Island. Les trois modules présentent l’Union européenne sous un angle différent, ICE présente l’UE d’un point de vue politique, l’Ode à la Joie par le prisme de l’art et de la musique et enfin The Island la question des valeurs essentielles en société.

Le jeudi 27 février, les partenaires ont pu visiter le Musée national de l’immigration pour ensuite aborder lors d’un module le multiculturalisme, les stéréotypes et les préjudices.

Le vendredi 28 février, a eu lieu la présentation du concept de Soirée Décodeurs ainsi que l’utilisation de l’application Slido par la Ligue de l’enseignement ainsi que par la Représentation en France de la Commission européenne. Enfin la journée a pu se conclure par une visite des locaux du PIJ Lafayette pour présenter le CIED Paris Lafayette

Le samedi 29 février, .les partenaires européens ont fait un retour sur la semaine en étant critique sur cette semaine de formation dédiée aux professeurs. 

Prix Robert Schuman :

Pour le 70ème anniversaire de la déclaration du 9 mai 1950, la Maison de Robert Schuman à Metz ainsi que la conférence sur l’avenir de l’Europe proposent la création du Prix Robert Schuman. Il s’agit d’une initiative ayant pour but de sensibiliser les citoyens européens dans la diversité et le progrès de l’Union européenne tout comme Robert Schuman à travers ses discours. Les participants sont amenés à produire deux pages et demis (900 caractères) en anglais, français, allemand ou en luxembourgeois en mettant en avant une action inédite sur l’Union européenne avant le 15 mars 2020. Les réalisations seront évaluées fin avril par un jury et la remise des prix se déroulera au mois de mai 2020 avec comme récompense 15 000 euros pour le gagnant du Prix Robert Schuman et la publication des 100 premiers dans un ouvrage collectif.

Pour participer voici le lien internet : http://www.centre-robert-schuman.org/prix-robert-schuman-2020?langue=fr